Le billet du Syndic

"L'égoïsme ne consiste pas à vivre comme on a envie, mais à demander aux autres de vivre comme on a soi-même envie de vivre."

C'est autour de cette citation d'Oscar Wilde que va s'articuler ce billet de fin d'année.

Une ambiance de village, un cadre de vie paisible et harmonieux, cela se cultive. La vie en région rurale reste d'une grande qualité, mais nos communes ne sont pas des dortoirs sans activités et sans entrepreneurs. Il est clair que, de fait, certaines de ces activités génèrent plus ou moins de nuisances, qu'elles soient sonores, olfactives ou autres… Ces acteurs incontournables de nos villages ont souvent des racines profondes dans nos campagnes, qui se sont ancrées au travers d'un développement persévérant au fil de nombreuses années. Ces professions, souvent liées à notre territoire, amènent du mouvement et contribuent de diverses manières au bon fonctionnement d'un ménage communal.

Les efforts consentis de part et d'autre me permettent d'affirmer qu'aujourd'hui notre lieu de vie reste d'une belle qualité. Si une grande majorité de nos habitants l'ont compris et vivent harmonieusement avec les quelques nuisances générées ou subies, c'est selon, j'ai été extrêmement surpris par certaines doléances venues à mes oreilles, de manière directe ou indirecte, symbolisant à mes yeux un égoïsme de plus en plus marqué. Malheureusement, cela semble bien représenter une tendance actuelle, un comportement trop souvent adopté par la société d'aujourd'hui.

La place laissée à la discussion et à la compréhension vis-à-vis d'un voisin fond comme neige au soleil, laissant au réflexe de protection et de repli sur son petit confort personnel tout loisir de s'installer.

L'approche de cette période de fêtes permettra à chacun d'apprécier une situation fort privilégiée et peut-être même de faire preuve d'altruisme vis-à-vis d'un voisinage plus ou moins proche.

C'est associé à l'ensemble de mes collègues et du personnel communal que je vous souhaite de beaux moments d'échanges, d'ouverture, de gratitude et de reconnaissance à l'occasion de ces jours festifs de fin d'année.

Stéphane Jordan